CFA et Caux Seine agglo : un partenariat pour préserver le pôle eau de Fauville

À Terres-de-Caux, l’implication citoyenne passe par une convention passée entre Caux Seine agglo et le centre de formation des apprentis Naturapôle pour contribuer à la préservation des espaces naturels du Pôle Eau de Terres-de-Caux. 

Dans un objectif d’accroître l’attractivité du site qui a une vocation d’accueil du public dans le cadre d’actions pédagogiques, Caux Seine agglo souhaite, à l’aide des projets en collaboration avec le CFA, favoriser la sensibilisation à la protection de la ressource en eau et de l’environnement.  

Ces projets permettent également aux apprentis du Centre de Formation d’être en immersion en réalisant un travail pédagogique.  

Régulation de la population de Berce du Caucase

Depuis 2 ans, une population de Berce du Caucase (Heracleum mantegazzanium) s’est développée sur le site du Pole Eau de Fauville. Cette espèce végétale, répertoriée dans les Espèces Exotiques Envahissantes (EEE), est une plante urticante dont la sève provoque de graves brûlures sur la peau. 

Grâce à la convention, les étudiants du CFA peuvent régulièrement se rendre sur les lieux afin de détecter sa présence et agir pour l’éradiquer.  

Plus la plante est détectée précocement, plus les chances d’éradication sont importantes : la méthode utilisée pour limiter la prolifération de cette espèce est l’arrachage des jeunes plants et le brûlage sur place. 

Informations complémentaires : 

  • Le dépôt en déchetterie de cette plante n’est pas autorisé sur le territoire de Caux Seine agglo.  
  • Le brûlage à l’air libre des résidus végétaux est interdit, sauf dérogation sur demande auprès de la Mairie ou de la Préfecture 

La Tour « Désodo »

Les étudiants du CFA ont participé également à la rénovation de la Tour « Désodo ». Cette tour recouverte de végétaux avait été conçue pour désodoriser l’air afin que la station d’épuration ne génère pas d’odeurs pouvant incommoder le voisinage ou le personnel d’exploitation. Elle assure une gestion innovante des nuisances olfactives.  

Avec le temps, la tour avait été recouverte de végétaux invasifs. Quatre étudiants ont donc eu l’opportunité dans le cadre de leur cursus scolaire de mener le projet de rénovation de la tour de A à Z.  

En janvier 2024, ils s’y rendaient une première fois afin de faire des repérages. Ils ont ensuite réalisé un plan en taille réelle de la tour dans l’objectif de faire le choix des plantes les plus adaptées et d’étudier leur meilleur emplacement sur la tour, en fonction de leurs caractéristiques et de leur vitesse de prolifération.

Ils ont nettoyé la tour et planté les nouveaux végétaux en avril 2024. Ils assurent depuis, l’entretien de la tour et contrôlent le bon développement des plantes. « Nous sommes, Eau de Normandie et Caux Seine agglo, résolus à aider les jeunes du CFA de Fauville à agir pour protéger l’atmosphère de notre planète sur notre site du pôle eau de Terre de Caux. Bravo à toute l’équipe », réagissait Gilles Amat, Vice-Président de Caux Seine agglo en charge des réseaux, lors d’une récente visite de site.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×