Image communaut� d'agglom�ration Caux vall�e de Seine, CVS
  • Lancement de la plateforme locale Transitions collectives - News - Caux Seine agglo

    Lancement de la plateforme locale Transitions collectives

    Pour soutenir la reconversion professionnelle en entreprise

    En savoir plus

  • Première réunion du Comité  de pilotage ORT – PVD - News - Caux Seine agglo

    Première réunion du Comité de pilotage ORT – PVD

    Dans le cadre de la journée dédiée aux ateliers France Ville Durable

    En savoir plus

  • Jeux de pistes et visites virtuelles en Avril - News - Caux Seine agglo

    Jeux de pistes et visites virtuelles en Avril

    Avec Sandrine Pérégrine

    En savoir plus

  • Avec l'épicerie chez Matt, le commerce vient à vous - News - Caux Seine agglo

    Avec l'épicerie chez Matt, le commerce vient à vous

    Lanquetot et ses environs

    En savoir plus

News : Circuit court :

Le 25/02/2021 à 10h00

Circuit court : - News - Communauté de Communes Caux vallé de Seine

Légende photo : Pour mieux s’élancer dans son activité arboricole, Jean-Chrétien Grain travaille pendant deux ans avec son prédécesseur.

Un jeune exploitant agricole, spécialisé dans la culture d’arbres fruitiers, développe la vente en direct grâce à l’implantation de casiers automatiques de vente de produits fermiers. Rencontre.

Sa toute première implantation est récente. Elle est en fonctionnement depuis le 11 février 2021 à PJ2S. Au 8 rue Henri Messager, 110 casiers fermiers sont installés et leur nombre, sous peu, devrait augmenter tant le succès est au rendez-vous. Jean-Chrétien Grain est satisfait.

Ce jeune homme de 20 ans porte du haut de sa jeunesse une somme de projets pour développer son activité. Diplômé d’un bac pro en boulangerie pâtisserie, un métier qu’il n’a finalement jamais exercé, Jean-Chrétien Grain est à la tête depuis un an d’une exploitation de 10 000 m2 de culture d’arbres fruitiers à Mesnil-sous-Jumièges. « J’ai préféré à l’étroitesse du labo du boulanger les grands espaces de la ferme », sourit l’intéressé. Après une longue découverte de l’Australie et un an de travail dans l’agriculture, le jeune homme s’est lancé dans cette nouvelle activité arboricole, à la faveur du départ à la retraite de l’ancien propriétaire des lieux. La ferme est bien située, au cœur de la route des fruits, et le savoir-faire comme la qualité des produits de son prédécesseur est connu et reconnu. Pommes, poires, fruits rouges poussent ici allégrement, au fil des saisons. Jean-Chrétien Grain n’était pas complètement novice en la matière. « J’ai eu dans ma famille des exploitants arboricoles », évoque brièvement le jeune exploitant. On devine qu’il a grandi au cœur des vergers à s’enivrer des odeurs et saveurs des arbres fruitiers.

Être en adéquation avec les rythmes de vie de chacun

Agriculteur à vingt ans… Jean-Chrétien porte évidemment un œil neuf sur la manière de gérer son exploitation. Il est particulièrement en phase avec les nouvelles habitudes de consommation : circuit court, vente directe sont au cœur de ses préoccupations. « Et je voulais pouvoir adapter un système de ventes de produits fermiers qui entre en adéquation avec le rythme de vie des gens. Moi, qui travaille beaucoup, je n’ai jamais la possibilité de pouvoir aller aux ventes à la ferme souvent inadaptés à mes horaires. » L’idée des casiers fermiers, qui est en vogue actuellement, a alors fait son chemin et grâce à son réseau, le jeune exploitant a trouvé l’opportunité de les installer à PJ2S. « C’est du boulot car ils sont loin de chez moi et que je les alimente une à deux fois par jour mais ça vaut le coup. » Jean-Chrétien Grain a déjà trouvé sa clientèle. Fruits de saison, légumes, fromages et produits laitiers fermiers constituent l’éventail des produits à disposition dans ses casiers. « J’ai développé des partenariats pour compléter mon offre avec un fromager de Yerville et un maraîcher de Lillebonne. »

Soutenu par Caux Seine développement

Sur la borne de commande (paiement en carte bleue, uniquement), vous pouvez choisir un produit à l’unité ou un panier gourmand qui réunit chacun des produits. « Sans oublier les confitures », insiste le jeune agriculteur. Dans sa démarche de réduction des déchets, il confie ses fruits abîmés à des confituriers professionnels - dont un de Villequier - pour transformer les produits en confiture fermière. Un régal ! Ces casiers fermiers constituent la première étape d’un développement que Jean-Chrétien veut consacrer au circuit court. En plus des portes ouvertes habituelles, organisées en septembre chaque année, qui invitent à la cueillette à la ferme, l’entrepreneur s’intéresse à l’installation d’infrastructures pour favoriser la vente directe sur l’exploitation. Et depuis peu, il est accompagné par Caux Seine développement, l’agence de développement économique de Caux Seine agglo, pour obtenir une aide à la digitalisation. Notre jeune agriculteur espère en effet défendre son métier sur le net. Des projets, encore des projets pour mettre à l’honneur une noble profession !

 

Parteger sur Facebook