Image communaut� d'agglom�ration Caux vall�e de Seine, CVS
  • Forum du maintien à domicile  - News - Caux Seine agglo

    Forum du maintien à domicile

    Mardi 21 octobre à la salle polyvalente de Grandcamp

    En savoir plus

  • Promouvoir l’industrie et ses métiers ! - News - Caux Seine agglo

    Promouvoir l’industrie et ses métiers !

    L’agglo produit une vidéo avec 9 industriels mécènes du territoire

    En savoir plus

  • Court-voiturez avec Karos !  - News - Caux Seine agglo

    Court-voiturez avec Karos !

    faites des économies, gagnez du temps et tissez des liens d’amitiés pendant les trajets domicile-travail

    En savoir plus

  • Nouvelle filière de tri dans vos déchèteries : le mobilier - News - Caux Seine agglo

    Nouvelle filière de tri dans vos déchèteries : le mobilier

    Dans la benne MOBILIER, tous les meubles sont désormais acceptés !

    En savoir plus

  • Définir le projet de territoire intercommunal pour 2030  - News - Caux Seine agglo

    Définir le projet de territoire intercommunal pour 2030

    En révisant le SCOT et le PLUI

    En savoir plus

  • Caux Seine agglo bénéficie du soutien de l’Office Français de la Biodiversité  - News - Caux Seine agglo

    Caux Seine agglo bénéficie du soutien de l’Office Français de la Biodiversité

    Pour la création de son Atlas de la Biodiversité Communal

    En savoir plus

News : Des étudiants recrutés par Caux Seine agglo soulagent les bénévoles

Le 29/07/2021 à 10h00

Des étudiants recrutés par Caux Seine agglo soulagent les bénévoles - News - Communauté de Communes Caux vallé de Seine

L’activité au centre de vaccination implanté salle des Aulnes à Lillebonne ne fléchit pas depuis le début de l’été. Les récentes annonces gouvernementales ont même favorisé un sursaut dans la prise de rendez-vous. L’obligation de présentation du pass sanitaire pour l’accès à bon nombre de structures et d’équipements accueillant du public et l’ouverture de la vaccination aux 12-17ans expliquent bien évidemment cette situation. 

Depuis son installation le 19 janvier 2021, un réseau de bénévoles épaule les équipes médicales dans leurs missions quotidiennes. Ceux de la Croix-Rouge assurent l’accueil des patients (vérification de la température, respect des gestes barrières et délivrance du questionnaire de santé) et les bénévoles issus de la société civile s’occupent, eux, du secrétariat administratif et géraient il y a encore peu le quart d’heure de surveillance des patients après leur injection.  

Nombreux sont ceux des débuts encore en poste aujourd’hui. Au début de l’été, un nouvel appel à bénévoles était lancé dans l’espoir d’avoir plus de renfort et de donner un peu d’air à ces fidèles. « Et c’est une vraie bouffée d’air frais que nous avons pu leur donner car les effectifs des bénévoles ont quasiment doublé suite à ce deuxième appel. L’équipe est passé de 50 à presque 100 membres », rappelle Nicolas Papion, responsable du service accompagnement social et santé de Caux Seine agglo. 

Des équipes de 15 étudiants chaque mois de l’été 

Cette nouvelle assistance aide aujourd’hui à faire face à l’affluence. Les créneaux de vaccination sont réservés de plus en plus vite, le centre de vaccination a ouvert des permanences en nocturne… l’activité ne fléchit donc vraiment pas ! 

L’ambiance reste sereine malgré tout. Depuis le début de l’été, de nouvelles recrues prêtent en effet mains fortes. De jeunes étudiants se relaient depuis le mois de juin pour tenir des postes précédemment assurés par les bénévoles ou des agents des piscines de Caux Seine agglo, mobilisés au centre de vaccination, faute de pouvoir exercer leur métier premier en raison de la crise sanitaire.  

« Ils tournent sur les trois mois d’été, en fonction évidemment de leurs possibilités. Nous nous sommes autorisé une grande flexibilité de manière à pouvoir constituer, mois après mois, une équipe de quinze jeunes disponibles », détaille Kathy Hébert, responsable du service recrutement de Caux Seine agglo. Elle bâtit mois après mois un planning en adéquation avec les besoins du centre et les disponibilités des jeunes. « Certains ne sont présents que le week-end quand d’autres peuvent faire 20 heures. » Chaque CDD signé est différent, personnalisé à la mesure de l’engagement que l’étudiant peut donner.   

C’est à la faveur d’une convention passée avec le CHI (Centre hospitalier intercommunal) de Lillebonne, l’ARS (Agence régionale de Santé) que l’agglomération a pû procéder à ces recrutements. « L’ensemble des candidatures nous ont été transmises par le CHI. De nombreux jeunes, en raison de la crise sanitaire, ont rarement trouvé de job d’été. Pour eux, c’était presque de l’ordre de l’inespéré que de pouvoir travailler avant la reprise de leurs études », se réjouit la Présidente de Caux Seine agglo, qui souhaitait vivement que l’agglomération puisse s’engager davantage dans le bon fonctionnement du centre de vaccination. Caux Seine agglo apporte depuis le lancement du centre un soutien logistique et humain.  

Un engagement sans faille  

Arthur, Louise, Mathilde, Angélina…. Ils ont entre 18 et 20 ans, s’apprêtent dans quelques semaines à reprendre qui un Master, d’autres un Bachelor ou une licence et ils se disent tous ravis de pouvoir consacrer leurs mois de vacances « à aider les autres, être à leur service. » 

« J’avais été sensibilisée à l’action menée au centre de vaccination par mes parents infirmiers. J’ai eu envie à mon tour de filer un coup de main. J’ai d’abord été bénévole entre avril et mai et lorsque j’ai entendu les bénévoles dire qu’il n’y aurait peut-être pas assez de monde cet été pour tous les postes, j’ai souhaité poursuivre l’aventure grâce au contrat proposé par Caux Seine agglo », relate Agathe, 18 ans, qui, son Bac en poche depuis Juin, déménage à Lille en septembre pour intégrer une licence « Droits et Sciences politiques ». 

« Je suis vraiment heureuse d’être ici. L’ambiance est excellente et j’ai un job d’été où je me sens utile. Çà me fait vraiment plaisir que de pouvoir aider les autres. » La jeune étudiante n’hésite pas à cumuler ses heures de contrat à de nouvelles heures de bénévolat. « S’il y a un coup de bourre, je suis là », sourit la jeune femme. Et en qualité d’experte, il n’est pas rare que lui soit confiée la mission d’épauler et de guider les nouveaux venus recrutés par l’agglo. « Nous construisons toujours nos équipes en y intégrant des membres référents qui sont en mesure de rassurer et d’épauler les nouvelles recrues dans leur mission du quotidien. Et cela fonctionne très bien », constate Kathy Hébert. Agathe reste en poste jusqu’au 25 août.  

Les étudiants sont amenés au centre de vaccination à aider les patients en salle d’attente, avant injection, à remplir leur questionnaire médical. Ils rassurent aussi ceux qui ont un peu peur des effets de la vaccination. Les jeunes semblent d’ailleurs être les plus émotifs. Mais les étudiants, du fait de leur jeunesse, arrivent à trouver les bons mots. Ils assurent aussi la désinfection des chaises, tables, stylos… « Des gestes qui rassurent bon nombre des patients ! », note Kathy Hébert.  

Cette escouade prend son rôle très à cœur. « La qualité de votre travail et de votre engagement est saluée par toute l’équipe. Nous vous remercions vivement de votre implication », félicitait la Présidente de l’agglomération, Virginie Carolo-Lutrot, mercredi 21 juillet 2021.  

Au 31 juillet, le centre de vaccination aura effectué les deux doses du vaccin sur plus de 94 000 personnes.


Parteger sur Facebook