Image communauté d'agglomération Caux vallée de Seine, CVS
  • Le concours selfie du Quinzo se poursuit - News - Caux Seine agglo

    Le concours selfie du Quinzo se poursuit

    Retrouvez son règlement de participation

    En savoir plus

  • Exposition à Muséoseine : « le dernier vol du Latham 47  - News - Caux Seine agglo

    Exposition à Muséoseine : « le dernier vol du Latham 47 

    Du 1er juin au 30 novembre 2018 !

    En savoir plus

  • Il est déjà l'heure de penser à la rentrée 2018 ! - News - Caux Seine agglo

    Il est déjà l'heure de penser à la rentrée 2018 !

    Rendez-vous personnalisés de juin à août à la Maison de services au public

    En savoir plus

News : Peau neuve pour la station d'épuration à Caudebec-en-Caux !

Le 13/06/2018 à 16h00

Peau neuve pour la station d'épuration à Caudebec-en-Caux ! - News - Communauté de Communes Caux vallé de Seine

Le mardi 12 juin 2018, Jean-Claude Weiss, président de Caux Seine agglo et André Berne, directeur territorial et maritime de l'Agence de l'eau Seine Normandie ont inauguré la station d'épuration de Caux Seine agglo à Rives-en-Seine en présence de Bastien Coriton, maire de Rives-en-Seine et conseiller départemental, Didier Féron, vice-président de Caux Seine agglo pour l'eau et l'assainissement et Gilles Desloges, chef d'agence SAUR Haute-Normandie Seine et Eure.

La station d’épuration initiale de Caudebec-en-Caux a été créée en 1999. 

Les travaux de restructuration ont commencé au mois de septembre 2015 et se sont terminés en janvier 2018.

La restructuration de cette STEP a été motivée par l’objectif d’augmentation de la capacité de traitement de la station d’épuration et, par conséquent, la possibilité de raccorder de nouvelles communes à l’assainissement collectif, mais également d’accompagner les communes déjà reliées à la STEP dans leur démarche d’urbanisation.

Au moment de la restructuration en 2015, les communes de Caudebec-en-Caux, Louvetot, Villequier et Maulévrier-Sainte-Gertrude étaient raccordées à cet ouvrage.

Il est prévu officiellement, à travers le Plan Particulier d’Intervention (PPI) assainissement 2017-2022, que les communes de St Arnoult et St Wandrille-Rançon complètent le bassin de collecte à l’horizon 2021.

Les travaux effectués dans la station d’épuration ont permis d’augmenter considérablement sa capacité, passant de 3700 Equivalent-habitants (EH) à 8 800 Equivalent-Habitants (EH).

On observe un écart entre la capacité de traitement et le traitement effectif : Caux Seine agglo a souhaité aménager la station d’épuration de manière à permettre un nouveau ralliement de communes ou bien d’entreprises à cet ouvrage de traitement des eaux.

Le coût global de ce projet s’élève à 5.882.904,89 € HT, financés par Caux Seine agglo, avec l’appui financier de l’Agence de l’eau (pour un montant de 1.241.138,00 € HT).

Le bureau d’étude SOGETI Ingénierie a été le maitre d’œuvre sur cette opération. Il était associé à un paysagiste, Folius Ecopaysage.

Le groupement titulaire du marché travaux était la SAUR (mandataire), Socaubat (Génie civil), Vandermeersch (terrassement) et Compère (Architecte).

Parteger sur Facebook